Etiopathe à Pornic près de St Michel Chef Chef
et St Brévin les Pins

Définition de l’étiopathie, un traitement manuel

Le terme « Etiopathie », déposé en 1963 par Christian Trédaniel, vient du grec : aïtia, cause, et pathos, ce qui affecte le corps.

Le principe premier de l’étiopathie est d’établir la cause des phénomènes pathologiques, pour lui appliquer les techniques de thérapie manuelle les mieux adaptées. En agissant sur l’origine de la pathologie et non sur ses conséquences, l’étiopathe assure un traitement rapide et durable, en respectant la règle de la non douleur.

Un diagnostic précis

Quand le corps humain dysfonctionne, cela se manifeste par des symptômes (une douleur articulaire, musculaire, une douleur sur le trajet d’un nerf, au niveau d’un viscère, une gène fonctionnelle respiratoire, digestive, etc…).

L’étiopathe prendra en compte les symptômes évoqués par le patient lors de l’interrogatoire et ceux constatés sur lui lors de l’examen clinique. C’est par cette étude scientifique rigoureuse des phénomènes pathologiques que l’étiopathe pourra déterminer la cause précise de la souffrance du patient, mais aussi écarter ce qui n’est pas de son ressort.

Différence entre l’étiopathe et les autres thérapeutes

Ainsi l’étiopathe prend en compte les symptômes du patient mais ne reste pas focalisé dessus. Il cherche ce qui a entrainé ces symptômes, pour pouvoir agir à la source du problème et ainsi éviter la récidive.

C’est donc en premier lieu par sa méthode de diagnostic étiopathique que l’étiopathe se différencie des autres thérapeutes.

Un traitement uniquement manuel

Le traitement consistera à supprimer la cause, ce qui éradiquera les symptômes qui en dépendent

Pour se faire l’étiopathe n’utilise que ses mains. Il ne pique pas, n’infiltre pas et ne prescrit pas.

Il n’y a donc pas d’effet secondaire indésirable au traitement étiopathique. Une fatigue et des courbatures peuvent persister deux à trois jours après la séance, le temps que le corps se réadapte à sa position physiologique.

Comme le diagnostic est précis, le traitement est ciblé uniquement sur la cause, ce qui en garantit la pérennité. Le but n’étant pas de supprimer les symptômes mais bien de rétablir la physiologie du patient.

Traitement de différentes pathologies

L’étiopathe agit sur les systèmes articulaires (vertébraux et périphériques), ainsi que sur les systèmes viscéraux et circulatoires. Dans certains cas un traitement complémentaire sur le tissu en souffrance sera nécessaire.

Un traitement adapté à chaque patient

L’étiopathe ne fait pas de « prêt à porter », mais bien du « sur-mesure ».

Il a à sa portée un certain nombre de techniques, il peut donc adapter son traitement en fonction des patients et de leur pathologie.

La formation d’un étiopathe

Chaque étiopathe, inscrit au Registre National des Etiopathes (RNE), a réalisé ses 6 années d’études.

Quatre facultés d’étiopathie existent en France.

Elles sont situées à Paris, à Rennes, à Toulouse et à Lyon. Elles délivrent le même enseignement. Les examens de dernier cycle sont communs aux quatre facultés et se déroulent à Paris.

Sur les six années d'études :

  • les 3 premières sont principalement consacrées : aux sciences fondamentales, aux principes de la méthodologie étiopathique, à l’anatomie et à la physiologie.
  • les 3 dernières sont surtout consacrées : à la clinique, au diagnostic étiopathique et au mémoire de fin d’étude.
  • l’apprentissage des techniques manuelles ainsi que les stages en cabinet sont réalisés tout au long des 5 premières années.

Pour consulter un étiopathe et se renseigner sur l’étiopathie

Vous souhaitez consulter la liste des étiopathes inscrits au Registre National des Etiopathes ?

Vous souhaitez plus de renseignements pour ce qui est de l’enseignement ou de la pratique étiopathique ?

Pour plus d’infos, consulter le site : www.etiopathie.com